AMCG

Association Musulmane et Culturelle de Gap

AMCG

L’AMCG vous informe que le bureau a changé, vous aurez prochainement les noms des différents membres élus.

En vous remerciant.

 

L’AMCG, créée en 2001, est une association régie par la loi 1905.

Elle est composée d’une équipe dirigeante représentative de la population des Hautes Alpes. Respectueux des traditions religieuses et militant pour le dialogue inter-religieux, les membres de l’AMCG sont disponibles et à votre écoute :

Président et Vice-président:

· NEGUAZ Rachid

· BASTOLET Abdelaziz

Trésorier et Adjoints:

· Alaoui Moulei

. Alaoui Ahmed 

. Jean didier

. NEGUAZ Amor

 

Secrétaire et Adjoints:

· Morad

. Issa

3 Responses.

  1. bastolet Abdel-Aziz dit :

    Assalam Alaykum wa Rahmatoulah wa Baarakatouhu

    Mes chers Frères et Soeurs ,beaucoup moins présent ,à l’approche

    du Ramadan Incha Allah ,car nous organisons ici,

    pour que le Ramadan se passe

    le mieux possible Incha Allah

    L’Association Musulmane et Culturelle de Gap,rappelle qu’elle

    ne fait aucun travaux actuellement,puisque nous avons

    la Salle de Prières dans le Quartier en attendant l’ouverture

    de notre Jama3a en

    septembre ou octobre Incha Allah

    Donc,aucune demande de notre part est faite actuellement …..

    mais nous apprenons que des collectes sont faites pour la Mosquée

    de Gap,mais je répète,il ne s’agit pas de notre Association ..

    Quand nous nous déplaçons ,c’est avec statuts ,politesse et honnêteté

    Mais nous rappelons Bismillah que la Salle de Prières est ouverte

    à Tous,sans exception ….

    Allah Yahdina

    Le prophète Muhammad Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit :

    « Celui qui ne se préoccupe pas des affaires de ma communauté,
    n’est pas des nôtres. »

    {Rapporté par Al Bukhari}

  2. Noe dit :

    On aime votre religion de PAIX, alors que d’autre pense vous nous coloniser,il sont en tort vous êtes l’avenir, nous refusons ces barbares et ces idéologies rétrogrades…

    • bastolet Abdel-Aziz dit :

      Salam Alaykum

      Merci Noe pour vos encouragement

      En effet …Salam signifie Paix et tous les Muslimin du monde

      se saluent en commençant par Salam ….

      Rendre la salutation

      L’imam An-nawawi, a dit : « Il faut au moins lorsque l’on prononce cette parole élever la voix de manière à ce que le musulman l’entende et puisse lui répondre. Et s’il ne se fait pas entendre, il n’aura pas concrétisé le « Salam » et il n’est pas obligatoire de lui répondre. »

      Il y a, une exception pour celui qui rentre dans une pièce où il y a des gens qui dorment et d’autres sont réveillés. A ce moment-là, la sounnah comme il est dit dans un hadith rapporté par At-tirmidhi : Le prophètevenait la nuit et lorsqu’il saluait, il saluait d’une salutation qui ne réveillait pas ceux qui dormaient mais qui était entendue de ceux qui étaient éveillés. » Il faut donc modérer sa voix.

      L’imam An-Nawawi RahimouLLAH dit encore : « Il est détestable lorsque l’on rencontre un groupe de gens de spécifier certains avec le Salam car le Salam est légiférer pour amener l’entente, la fraternité, l’amour entre les musulmans. »

      Ce que font certains c’est que lorsqu’il y a tout un groupe de gens, la personne ne salue qu’un seul ou bien il précise le prénom de tel ou tel en saluant et il ignore le reste du groupe. Cela peut amener du ressentiment chez les autres. C’est une erreur et il faut généraliser le Salam à tout le groupe.

      Parmi les ahadiths qui ont stipulé les mérites de donner le « Salam », il y a celui de Al-bokhari RahimouLLAH dans lequel Abdullâh ibnu amr Radhi Allah ‘Anhou dit qu’un homme est venu trouver le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam et lui a demandé quel était le meilleur islam. Le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit : « C’est de nourrir les pauvres, de dire le « Salam » à ceux que tu connais et à ceux que tu ne connais pas »

      As-Salam est aussi un des noms de Allâh et le fait de propager le salam constitue un « dikhr ». Et le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam dit à ce propos : « Le Salam est un nom parmi les noms d’Allâh, propagez-le entre vous. » Et dans une autre version il dit : « c’est un nom parmi les noms d’Allâh qui a été mis sur Terre, propagez-le entre vous » Dans un autre hadith, le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam nous a montré la manière d’amener et d’instituer l’amour et l’entente entre les musulmans en disant : « Vous n’entrerez pas au Paradis jusqu’à ce que vous croyez et vous ne croirez pas jusqu’à ce que vous vous aimiez entre vous. Ne vous indiquerais-je pas un moyen qui si vous le mettez en application vous vous aimerez ? Le fait de propager le Salam entre vous. »

      Et parmi le sens du mot « salam » lorsque l’on dit « assalamu alaykum », les Savants ont plusieurs paroles, Al-Qadi 3iyyad RahimouLLAH a dit que c’est un nom parmi les Noms d’Allâh et c’est comme si l’on disait : « que la protection d’Allâh soit sur toi. ». Certains ont dit que cela signifie si on le dit à des gens qui désobéissent que Allâh sait ce que tu fais et vois ce que tu fais. D’autres ont dit que sa signification c’est : la sécurité, la quiétude. Lorsque le musulman dit « assalamu alaykum » à son prochain, il lui déclare qu’il est à l’abri de toute nuisance de sa part et qu’il n’a aucune crainte à avoir par rapport à lui.

      Il est détestable de saluer avec un signe de la tête, du doigt ou de la main, à l’exception du cas de celui qui est loin et qui ne peut pas se faire entendre. A ce moment-là, il fait un signe de la tête ou de la main tout en prononçant le salam.

      Dans un hadith rapporté par al-Bokhari, le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit : « Il n’est pas permis à un musulman de rompre les relations avec son frère plus de trois jours et le meilleur des deux est celui qui renoue les relations et pour renouer les relations il suffit de dire « As-salamu alaykum ». Dans un autre hadith, le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam dit : « Les deux personnes qui se rencontrent celui des deux qui précède l’autre avec le Salam c’est lui le meilleur. » Il dit également dans un autre hadith : « La personne la plus proche d’Allah, c’est celle qui dit le Salam en premier »

      Le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit aussi : « Lorsque la personne passe devant un groupe et les salue et qu’ils lui rendent ce salut, c’est lui qui a un degré en mérite en plus car il leur a rappelé le salam. Et si ces personnes ne lui répondent pas, des gens meilleurs qu’eux vont répondre à cette personne, ce sont les anges ».Il ne faut donc pas se mettre en colère lorsque des gens ne nous répondent pas car nous avons notre récompense malgré tout.

      Egalement il a été dit par le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam que parmi les Signes de l’Heure, la personne salue uniquement les gens qu’elle connaît. Quelle est la règle, le jugement dans le fait de dire as-salam en premier : Al hafidh ibnu hajar dit qu’il n’y a pas de divergence quant au fait de dire que prononcer le Salam en premier est recommandé, ce n’est pas obligatoire. C’est-à-dire que si la personne n’a pas salué en premier elle n’a pas un péché mais celle qui le dit en premier a une grande récompense. Le fait de répondre au Salam est obligatoire, et si la personne ne le fait pas, elle est en état de péché, sauf si le Salam est adressé à un groupe et que l’un d’entre eux répond alors cela suffit et il a évité le péché pour les autres. Cette réponse est obligatoire par rapport au Verset où Allâh Sobhana wa Ta’ala Dit : « … répondez de manière meilleure ou répondez au moins à la salutation »

      On dit aussi qu’il est recommandé d’ajouter au Salam qui a été dit : « …wa rahmatullâh wa barakatuhu »

      Une erreur fréquente consiste à ne pas rendre le salut en entier. Dans un hadith, une personne a dit : « assalamu alaykum » et le Prophètea dit : « 10 », puis un autre est venu et a dit : « assalamu alaykum wa rahmatullâh », et le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit : « 20 », une troisième est venu et a dit : « assalamu alaykum wa rahmatullâh wa barakatuhu » (que la Paix d’Allah Sa Miséricorde et Ses Bénédictions vous accompagne) et le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam a dit : « 30 ». Il s’agit du nombre de hassanat, de récompenses qu’ils ont acquis chacun. Il y a donc parfois des gens qui viennent et qui disent à leurs frères : « assalamu alaykum wa rahmatullâh wa barakatuhu » et l’autre répond : « wa alaykum as-salam ». Cela est une erreur car il va à l’encontre du Verset du Coran cité. C’est une erreur qui vient de l’insouciance ou du laisser-aller, et il faut y faire attention.

      Parmi les bienséances que nous a enseigné l’Islam c’est lorsque le musulman veut pénétrer dans une demeure, il faut demander l’autorisation en disant d’abord « as-salam ». Et également avant de parler à quelqu’un, il convient de commencer pas le « Salam ».

      Le petit nombre doit commencer à saluer le grand nombre : celui qui est seul doit saluer le premier ceux qui sont deux et ceux qui sont deux doivent saluer ceux qui sont plus nombreux et ainsi de suite. De même, le plus jeune commence à saluer le plus âgé. Celui qui est debout salue celui qui est assis. Et tout cela a été rapporté dans un hadith rapporté par al-Boukhari et mMslim, où le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam dit : « Le plus jeune salue le plus âgé, le piéton salue celui qui est assis et le plus petit nombre salue le plus grand nombre ». Egalement, celui qui est véhiculé dit le Salam à celui qui est à pied, celui qui marche le dit à celui qui est en position fixe et si deux personnes sont dans une situation identique, alors la meilleure est celle qui dit le Salam en premier.

      Celui qui prie rend le Salam en tournant le dos de la main vers le haut, vers son visage, cela a été relaté dans plusieurs ahadiths.

      Il ne faut pas négliger le Salam par rapport aux enfants, le Prophètesaluait les enfants.

      Il est permis aux hommes de saluer les femmes et vice et versa mais sans tentations.

      Il ne convient pas de saluer en premier un non musulman avec le Salam. Mais si un besoin se fait sentir, il n’y a pas de mal à leur dire d’autres formules de politesse. La formule « As-Salamu alaykum » est spécifique aux musulmans. Si l’on se trouve devant un groupe où il y a un mélange de musulmans et de non musulmans, on dit le Salam en visant les musulmans et c’est cela la Sunnah. Le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam est passé près d’un groupe où il y avait des mélanges de polythéistes et de musulmans et il a dit « As-Salamu alaykum » en visant les musulmans.

      Lorsque quelqu’un est en train de commettre une désobéissance, par exemple lorsque vous passez devant quelqu’un en train de boire de l’alcool ou autre, sur ce moment là, il ne faut pas le saluer pour montrer que l’on est en désaccord avec ce qu’il fait. Si on lui dit, c’est comme si on l’honorait alors qu’il est en train de désobéir à Allâh de manière claire et évidente au su et vu de tout le monde. Il ne faut pas le saluer jusqu’à ce qu’il abandonne sa désobéissance.

      Lorsque l’on se sépare, il faut dire le Salam. Dans un hadith rapporté par l’imam Ahmad , le Prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam dit : « Lorsque celui qui est avec les gens veut se lever qu’il dise assalamu alaykum, car la première n’est pas plus obligatoire que la seconde. » Cela signifie que le fait de dire as-salam en arrivant n’est pas plus important que de le dire en partant. La seconde est tout autant indiquée que la première.

      Quelles sont les situations où il est détestable de dire le Salam ou de le rendre ?

      Par exemple, lorsque la personne est en train de faire ses besoins il est conseillé de répondre après avoir terminé.

      Wa Allah wa Elem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Featuring Advanced Search Functions plugin by YD